Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

La nuit, je me pose et des images arrivent en flots, pas d’îles, d’îlots, de drôles de rêves. Après avoir entendu parler de « fifi brin d’acier » voilà que je suis dans un arbre, je m’accroche à une branche, et je deviens cannibale, mon larcin, trois foies, et les entrailles, je suis embêté par ma prise car ceux à qui j’ai volé leurs estomacs me harcèlent, les méchants… Sueur, angoisses, ce doit-être à cause de ses vidéos d’horreur que l’on me propose le soir à l’apéro, je ne sais pas ce qui me prend, mais ma conscience s’agite comme un bateau, le mal de mère, sans doute. Ce matin, loin de rire, je me suis mis en quête de partage, je voulais voir si je pouvais cueillir des fleurs, les donner, et puis aussi arroser mon jardin, celui que je cultive pas. J’ai tord de le laisser à l’abandon, mais j’aime le côté sauvage, et sauvageons, sauvons cette espèce ! Je suis un être doux qui ne demande qu’à être intégré, et pourtant, je suis seul au comptoir mon verre se vide, et personne ne me parle, alors je disserte sur le grand blanc, le vide assuré. Je sais aligner plus de trois mots de suite, construire des phrases, et pourtant je sens qu’il me manque quelque chose, un petit rien, une dent où deux peut-être ? Passe un courant d’air, et je m’enrhume, une pluie de souvenir, et du pain, des jeux, jamais je ne serais sérieux, ne me demandez pas pourquoi, je crois qu’il est idiot de rester à se faire de la bile quand dans les rêves vous êtes cannibale.  J’ignore pourquoi depuis deux trois jours, je me souviens de mes nuits, et je ne suis pas un chat incapable de fermer ma conscience et de me mettre en veille. J’entends le son de l’Afrique du sud, un bourdon dans un stade de football, c’est continue, et si ça continue, je vais couper le son. J’addooore ! Oui, j’aime !

 

Partager cette page
Repost0