Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2006 6 05 /08 /août /2006 17:25

Demain, pas de texte, je fatigue ? Non, mais les portes se fermes, et internet deviens une abstraction, pas un rêve, tout de même ! Alors, vous voyez l'image du dessous, je l'intitule, l'aber atomique, ceux qui parcours ma région, à pied, cheval, bateau, avion, où autre méthodes inconnue de mon esprit, pourront si projeter, pour les autres, si vous voulez me suivre, rendez-vous en bas de pages :




 

Vous y êtes, entrons ensemble dans ce tableau, qui n'est qu'une photographie, à l'aube ? Non, en soirée, ma nature n'est pas très matinale,  ce qui est d'un banal. Au départ je     cherchais les oiseaux, mais eux, curieusement, ne voulaient pas donner leur droit d'images, alors je me suis projeté en avant, dans ce miroir, glacé (de l'âme?). Je cherchais des reflets, les nuages causaient tous seuls, allez savoir de quoi, de la pluie, du beau temps ? Le mauve est entré en scène par inadvertance, des lueurs rosées, cela semblerait être un portrait d'une nature morte, d'une explosion, d'où le titre de cette image, l'aber nucléaire. Si calme, si serein, et un quart de tour sur le côté, elle explose, les reflets s'estompent, vous trompent l'oeil, et le tableau devient vulgaire, car il inspire la mort, le désastre de l'arme ! Sans aucune prétention, je sais que la nature possède plus de force, plus de nuance, plus d'ambiance, plus de son, que cet apocalypse, cela dit si vous ne voyagez qu'en arc lumineux sur la console de vos plaisirs, un peu de vérité, dans ses gros, nuages ne devraient pas vous faire verser des larmes, souriez !


Partager cet article
Repost0
5 août 2006 6 05 /08 /août /2006 16:25

Aujourd'hui, je nage dans le bonheur, non pas qu'il pleuve, où que je sois un canard, mais simplement pour une raison de bon sens , je suis né ! Eh, oui, cela peut paraître nombriliste, mais si je m'exprime, c'est en parti à cause de ce fait, anodin, car il meurt, et né, des milliards de milliards, d'individus à chaque micronième de seconde. Alors pourquoi jouir de cette joie, toute personnelle, d'avoir un regard. Des yeux, loin de moi l'idée de me moquer des aveugles, ils habitent un monde hors de ma connaissance, mais je suis sûr, qu'ils entendent mes propos, eux, ils savent ce que sais que « être », et non pas « paraître », comme le temps, l'ambiance de l'époque. Je ne voudrais pas juger mes contemporains, mais toutefois, je constate que des neurones se ôtent, se perdent, à chaque périodes de Noël, et à pâque, aussi, d'ailleurs. Cela, vous fait de la peine, alors déraillons sur un  autre sujet, et pour cela voici ma complice  :


 

Pas mal non, je sais ce que vous pensez, il fait l'autruche, il se cache derrière des non sens, mais non, regardez  l'animal, si fière d'être en prison ! Elle est libre dans sa tête, pas de préjugé, d'ordre de race, et elle pond des oeufs, si énorme ! Derrière, cette barrière, j'avais peur, si l'image est flou, c'est simplement car je tremble, imaginez qu'un instant elle oublie son poids, ses régimes incessant, imaginez qu'elle se lève, et décide de ne plus être végétarienne, et qu'elle face abstraction des lois de pesanteur. Imaginez qu'aussi sensible qu'un dragon, elle sorte de ses gonds, se mette en colère, et décide de se nourrir de moi. Impossible, cette idée saugrenue ne saurez vous caresser l'esprit, pourtant moi, quand j'ai appuyé sur le bouton, je voyais ses orbites, sa folie croissante, et je portais ma sueur en signe de peur, d'effroie, dans ce froid de canard, et je n'ose point vous dire que cette animal vole parfois, pas des oranges, où de la presse à scandale, mais des graines pour son estomac. Heureusement pour moi !

Partager cet article
Repost0
4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 14:53

Moi, qui ignore toujours comment me retrouver dans cette jungle, j'espère que les visiteurs égarés sur ce blog, y retourneront plus tard, par pure plaisir. Pour l'instant, je n'ai pas de sujets d'orientation, puisqu'aucun commentaire, n'est venu interférer mon système. Heureusement que les mots sont des émotions, et que j'aime les transcrire sur ce fond blanc, puisque face à vous je suis aveugle, et vous vous  restez muets. Que dire, que je suis en colère contre les réseaux bancaires, mais cela vous vous en foutez. Donc changeons de sujet, et parlons de la pluie, celle d'étoiles qui devraient survoler nos nuits, ce soir. Bien que je sois loin des pollutions de lumière, mes simples yeux, non bionique, ne  devraient pas me permettre de voir ce ciel, car si je lève les yeux, de chez moi, je ne vois que les toiles d'araignées, et cela en été, et en hiver !

Alors, si vous vous voyagez dans l'espace, si le cosmos n'est pas comme pour moi une idée vague de l'infini, partagez votre émotion, et je n'hésiterais pas à les livrer à la toile, vos folies d' étoiles...

A suivre !

Je vais vous mettre une image, et si elle vous inspire, commentez-là !







Voilà, ce qu'elle m'inspire  !


Fatiguée de nager, une baleine à bosse voulait se reposer. Un homme heureux avait étendu, un hamac, l'animal voulait y grimper, redoublant d'efforts, elle sautait, sautait, et écrasait des armées de plancton lumineux. Son ventre ne pouvait se glisser entre les mailles du filet, pas très loin de l'agonie, la belle voulait faire la malle, s'éloigner de la Patagonie, et retrouver le sourire. Arrêter de souffrir, de nager, et jouir du plaisir opportun de glisser dans l'abandon, d'une sieste, d'une conquête de l'ouest. Elle bandait ses muscles, derniers efforts avant la mort, d'un saut elle fit trembler le monde, un raz énorme se développer sous son poids, une vague gigantesque qui fit illusion de l'effroi. Rêves, cauchemars, la fatigue crée l'illusion !


 


Partager cet article
Repost0
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 15:44

Aujourd'hui, je suis pressé, et l'envie de montrer  le tableau d'après photographie, me démange, un peu comme un nid de fourmis, au départ sa chatouille l'esprit, puis la violence de la démangeaison, vous pousse à l'acte, ici, ce serait un copier collé, et si la magie de l'informatique se passe, cette page prendra ses couleurs, sinon, il ne restera plus qu'à rêver, pas de moi, mais des fonds sous-marin !file:///C:/Documents%20and%20Settings/joubert/Mes%20documents/Mes%20images/Photo%20002.jpg

 

ça y'est, j'y suis, je vois, je ne suis plus aveugle, c'est jolie, non !

Un peu de décoration, ça vous transforme un lieu, allez, en ligne !
Partager cet article
Repost0
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 15:11

Voilà, le blog est créé, maintenant, il faut le remplir ! Au niveau de la décoration, des murs, je laisse l'ensemble vide, des murmures ? Pour l'instant, je teste le pouvoir des mots, et ses courants d'airs, des moqueurs ? Non, vous n'oseriez pas, je devine vos visages, et vos sons, vous vous dîtes, mais il est triste son blog, pas de couleur, erreur ! Je vais inviter, un ami, lui, il peint les fonds sous-marin, où plutôt, un monde de couleur tapisse son intérieur, le parfait complément , et je ne saurais mentir !


Né nul, en dessin, j'aimerais vous inviter au voyage, par ses traits de génie, d'harmonie, mais pour l'instant, seul la barrière du temps et de l'espace, me laisse ses pages blanches. Voilà, je rentre à peine dans ce nouvel appartement, ravi de meubler cette espace. Les sujets de conversations ne manquent pas, et si l'inspiration venait à tarir, il suffirait de puiser dans les souvenirs !


Pourquoi, un blog, je vous le demande, pour le hasard et l'interaction, ai-je envie de dire. Surprenant,j'ai eu une visite, hier, sur ce site, sans pub, juste un premier rendez-vous du destin, et j'ignore ce que sera fait demain, seules les surprises comptes. J'aime imaginer vos murmures dans le vent, vos paroles en l'air qui retombent d'évidence toujours dans une oreille bien placé, donc un blog efface les solitudes !


Les forums, pourquoi pas, mais la notion de videur électronique m'affole, j'ai trop besoin de liberté, tout en sachant ne pas en abuser, vaste recette !


La cuisine, j'aime inventer des recettes, pour la grande joie de mes neveux, des expérimentations intéressantes, et je ne demanderez pas de conseil, par essence, et distance, je suis un auto-autodidacte, sans auto (trop facile, mais si vrai !), à pied. Parfois bien entendu, je rame, mais si le courant passe tout s'éclaire, soyons ensemble des lumières dans ce monde aux parois obscures, animons ces pages d'éclair (au chocolat !)...

Partager cet article
Repost0
1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 18:04

J'ai une absolue folie dans ma vie, celle de vouloir vivre libre, pas comme un oiseau, où un paresseux, mais comme un être munie d'une tête, et de quatre mains. Demains, et deux pieds, je divague, et je pense à ces articles, ses heures passées sur le papier électronique de mes jours bleus, et cette envie de m'exprimer, tout en lisant le sous-titre, gagnez de l'argent en écrivant ! Le désir puissant de pouvoir porter mes rêves sur un portable , une fuite inutile vers le néant, pas un sou !


Euh si imaginez, un moi de salaire, quelques heures, jours, d'écriture, pour une suite de zéro, et un neuf, le tout séparé par une virgule. J'ignore si un jour mes textes auront un public, mais la plus de mille âmes ont cliqués, sur le site, pas d'alarme, pas de larme, oublions !!!



Donc, comme j'aime écrire, me voici sur le blog, choix du titre, pas terrible, je l'avoue, mais si vous avez pire, n'hésitez pas à me communiquer vos propositions, peut-être que je peux changer, ce monde me paraît être sans barrière !


Le choix de la catégorie, j'ai dît humour, ce n'est pas drôle, je sais, mais je devais choisir, et  j'aime rire, comme je teste ces nouveaux liens en ligne, j'essaie de ne pas perdre le nord sur l'orientation de vos visites, dans cette « chat égaux riz «  comme l'écrit une copine !


Bon, à plus, si vous croisez ce texte et qu'il vous inspire des mots, ce serait dément, ma propre folie, ne l'oubliez, jamais « Lit Bert Thé », ces mot avec lesquels on joue !












Partager cet article
Repost0